burn out

 

Il y a ce mot, qu'on entend ces dernières années, ce mot qui fait un peu honte et qui montre qu'on n'est pas un bonne mère en fin de compte..

 

 

La dernière fois j'ai regardé une émission des maternelles sur le thème du burn out, la dame racontait qu'elle s’était assisse au milieu de la cuisine en pleurant, et qu elle avait compris a ce moment la qu'elle faisait un burn out... Tout ce qu'elle disait, décrivait résonnait en moi.. J'ai regardé pas mal de vidéos de témoignages qui m'ont confirmé que si je n'étais pas en plein dedans, j’étais au bord de cette limite,,

 

Il y a quelques temps quand on me parlait du 3eme je répondais que si j'en avais un 3ème je finirai en dépression, parce que la j'allais craquer, et pourtant comme vous le savez j'attends numéro 3...

 

L'homme est partie en séjour une semaine en février comme d'habitude, comme d'habitude les garçons et particulièrement Mr G ont tout fait pour me pousser à bout, il se moque, rigole, continue la bêtise le sourire au lèvres, et moi je ne sais plus quoi faire à part hurler, et fondre en larme

Le dimanche matin, soit un jour ½ après le départ de l'homme j'ai passé ma matinée à pleurer.. Pleurer toutes les larmes de mon corps, pleurer en le voyant encore se battre, se disputer, pleurer d'épuisement...

 

Je suis allée manger chez mes parents et j'ai pleuré, je ne crois pas avoir déjà montré quoi que se soit a mes parents, encore moins mes failles de mère moisi que je suis, mais là je n'avais plus la force, j'étais au bout du bout..

 

Et j'ai décidé d'aller voir une psy, parce que j'ai bien senti que si je ne faisais rien ça pouvait devenir dramatique... Si je ne faisais rien, j'avais peur de ma réaction fasse a des pleures de nouveau nés, j'avais peur de devenir définitivement juste cette mère qui hurle hurle en non stop pour rien...

Pour être honnête à la base je voulais que Mr G aille voir la psy, j'ai besoin de découvrir d’où vient toute cette colère, et puis l'homme a refusé que j’emmène Mr G chez le psy, alors j'ai gardé le rendez vous pour MOI

 

J'avais toujours dis que je ferai une thérapie quand j'aurai gagné au loto, on ne va pas se mentir à 50€ la séance ça fait un peu mal aux fesses, et puis je me suis dis que c’était un cadeau à moi même et qu'il fallait que je le fasse.

 

Le rôle de mère est sans aucun doute le rôle le plus important de toute ma vie, celui qui me tenait tellement a cœur, celui qui me nourrit, me consume..

 

Mon fils à sérieusement un problème avec moi, il me cherche et me pousse à bout du matin au soir, je ne sais pas pourquoi je ne sais pas ce qu'il cherche en faisant cela , j'aimerai tellement savoir quel est son problème, j'aimerai tellement savoir ce que j'ai fais foirer...

J'ai sans doute trop idéaliser notre relation je voulais tellement un petit garçon, mais tellement, j'imaginais tellement notre relation si forte... Alors oui elle est forte, forte de haine et de colère, forte de cris et de larmes...

 

 

Je suis allée a la première séance un peu le nœud au ventre, j'ai d'ailleurs hésité plusieurs fois à annuler, je me suis demandé pourquoi, je veux dire mes problèmes ne sont pas si grave non ? C'est pas un peu ridicule d'aller voir une psy ? Et qu'est ce que je vais pouvoir lui dire ??

 

J'ai pleuré , beaucoup pleuré, les gros sanglots qui t’empêche de parler

Mais j'avais besoin, de dire tout plein de choses à haute voix

 

Je ne sais pas vous, mais moi je peux me dire plein de choses dans ma tête mais quand il s'agit de dire toutes ces choses a haute voix c'est très différent, ça rend les choses réel

 

A ma 3eme séance, je me sentais déjà vraiment plus sereine, la psy me l'a dit, même ma sage femme m'a sentie beaucoup plus sereine à notre dernier rendez vous

 

Beaucoup de choses ont changé, je ne sais pas si tout est lié, sans doute un peu

 

En tout cas je me sens vraiment plus sereine, je vais réaliser mon rêve cet été, devenir propriétaire d'une maison avec jardin ou je pourrai regarder mes enfants s'épanouir, c'est mon rêve depuis toujours je ne pensais pas il y a quelques années que ce rêve serait réalisable

 

Ma relations avec Mr G est en train de changer mais ça j'en parlerai bientôt dans des mots que pour lui, et puis l'homme a accepté que la psy le rencontre

 

Je crois que les gens d'une manière générale on peut d'aller chez un psy, ils ont peur d'être jugés.. Moi j'ai besoin que quelqu'un d’extérieur nous observe, et qu'on puisse me dire que non tout n'est pas foutu, Mr G n'est pas malheureux, il a sans doute un peu de mal a gérer ses émotions, mais NON il ne me déteste pas, oui il m'aime, non je suis pas une mauvaise mère, je fais le métier le plus compliqué du monde, je fais sans doute des erreurs mais je ne baisse pas les bras, je fais tout pour m'améliorer

 

 

Une psy c'est quelqu'un qui écoute, qui met en lumière certains mots, qui aide a réfléchir, qui pose des questions pertinente sur ton vécu, qui cherche a t'aider a dénouer tout ce que tu ressens et tout ce qui se passe...