Si tu es parents tu sais que dès que ton premier enfant est né, tout le monde te demande pour quand est le 2eme...

Et c’est même pire quand tu as 2 enfants du même sexe, alors là tout le monde te demande quand est-ce que tu vas faire la fille/le gars

(les gars si c’était si simple j’aurai déjà eu une gonzesse quoi !)

 

Bientôt Mister M aura 2 ans… A la même époque quand Mr g allait avoir 2 ans, ma future grossesse était presque planifiée, on en avait énormément parlé, on voulait 2-3 ans d’écart

 

 

Oui mais voilà là, la situation est différente

 

Il y a ces 3 enfants qu’on a toujours désiré tous les 2, on a toujours voulu avoir 3 enfants, toujours..

 

vie4

 

Et il y a la vie et sa réalité

 

Avoir un autre enfant, dans cet appart parait compliqué, il faudrait qu’on déménage, sujet Ô combien compliqué dans ma profession et dans notre région !

Il y a mon travail, en ce moment c’est compliqué ou j’habite et mes 2 grossesses ont amené plus d’un an de chômage si difficile pour mon moral alors que je viens juste de trouver un 2eme contrat…  Mais aussi tout simplement parce que ça se passe tellement bien avec la maman de little E, les nouveau sont aussi très sympa, et ça me fait culpabiliser (alors que je pense qu’on se pose moins de question dans d’autres professions)

 

Ce travail justement je pensais à changer, parce que les parents de little E devait déménager, qu’ici c’est vraiment trop compliqué, on est trop nombreuses pour le nombre d’enfants et on ne travaille pas assez… j’entends bien qu’un seul contrat c’est le minimum mais vivre avec 700euros ça nous bloque tous nos projet, on ne peut pas devenir propriétaire… et il y a la solitude, qui commence a me peser profondément… Mais changer de travail ça veut dire aussi laisser Mister M en garde a une ass mat et en toute franchise j’en serai totalement incapable…

Et depuis que j’avais commencé à écrire ces lignes il y a eu le miracle de noël, un autre contrat, et en plus une jolie demoiselle… ce 2eme contrat m’a redonné une confiance de dingue et me fais encore plus culpabiliser de ne pas assurer l’accueil des enfants jusqu’à leur entrée à l’école...

 

Il y a cette fatigue chronique et profonde, physique avec Mister M et son sommeil moisi, et psychologique à cause de Mr G et sa crise profonde et interminable qui a commencé à ses 18 mois et qui est encore le centre de notre quotidien aujourd’hui, je ne sais pas si on survivrait a un autre enfant, encore plus de fatigue, une crise du terrible two qui commence pour Mister M.. Je suis tellement a bout je n’arrive pas a redescendre et souffler et repartir du bon pied, et clairement vu le comportement de nos enfants je ne pense pas qu’on soit de bons parents…

 

Bref toutes ces raisons raisonnables et crédibles qui nous font nous poser des milliers de questions

 

Et il y a ce sentiment profond

 

7 mois et demi

 

Même si j’ai essayé de vivre ma grossesse comme possiblement la dernière mais je ne pas réussi

 

J’ai envie de ressentir les coups dans mon ventre même si je me souviens a quel point Mister m me labourait l’estomac et que c’était désagréable, même si je retrouve seulement confiance en moi et que j’apprivoise enfin mon corps, j’ai envie de voir mon corps encore se déformer, avoir ce ventre rond, passer mon temps la main sur mon ventre a communiquer avec mon bébé…

J’ai envie de vivre un dernier accouchement même si il pourrait se terminer en césarienne et pas du tout être un accouchement au top, même si j’ai détesté la péridurale, même si j’ai eu mal a en crever à même pas 3 cm…

J’ai envie de revivre un allaitement , même si je me souviens de l’épuisement des 2 premiers avec des bébés qui mangeait toutes les 2 heures, j’ai envie de revivre ce lien si particulier, plonger mes yeux dans les sien pendant ces doux moments, allongé à moitié endormi les nuits..

J’ai envie de reporter en écharpe un tout petit bébé, avec l’hiver je ne porte plus Mister M et le manque est là, avoir un bébé koala contre moi…

C’est difficile de faire un choix, un choix qui pourrait créer (ou brisé ?) une vie de plus ?

C’est difficile de savoir si on sera capable d’en élever un 3eme (et de survivre) et en même temps c’est parfois tellement con de se poser toutes ces questions, on pourrait juste re créer une vie, parce qu’on s’aime et qu’on en a envie, mais la vie ce n’est pas aussi simple pour moi…

20150131_144459 (3)

 

 

Ce billet est en brouillon depuis des semaines, je ne savais pas si j’allais le publier, et puis finalement j’ai besoin de poser tout ca ici