Ça fait un moment que j'essaye d’écrire sur ce qui se passe chez nous... Je n'arrive pas a formuler les choses sans passer pour la pire des mamans.. et sans doute toute la honte que m'apporte cette situation m’empêche aussi sûrement d’écrire dessus

 

 

J'ai parlé du terrible two et d'autres choses, en fait la situation s'est tout bonnement tellement empiré que c'est presque catastrophique....

 

Mais il ya eu ce mercredi, ou il ne s'est pas réveillé avant 7h à cause de son frère, il a déjeuner tranquillement, on a pas eu besoin de se fâcher pour qu'il s'habille, il était même prêt quand le petit que je garde est arrivé et on a pu aller tous ensemble à l'école ce qui arrive très peu en ce moment.. Quand je suis aller le chercher à l'école il a écouter sur le chemin et m'a même raconter des trucs.. A la sieste il s'est enfin reposé et même endormi, au lieu de sauter dans son lit et de hurler pendant 2h empêchant son frère de dormir ou en le réveillant... Quand il s'est réveillé avant les 2 petits on a enfin fait un truc tout les 2 calme...

 

Cette journée m'a semblé presque irréel au milieu de notre tempête quotidienne..

 

Et j'ai presque repris espoir... L'espoir disparu...

 

Ces derniers temps la situation m'a vraiment vraiment épuisé, éreinté.. J'ai senti que je glissait sur une pente peu sympathique, j'ai senti que ça n'allait vraiment plus quand je me suis mise a fondre en larmes d'un coup a mes épreuves de CAPalors que vraiment je ne jouais pas ma vie (et 2 fois de suite en plus)

J'ai tiré la sonnette d'alarme pendant des semaines, en disant qu'il y avait un problème, tout le monde me répondait que les gosses sont tous comme ça (pardon mais une journée chez moi et vous aviez le meilleur contraceptif du monde!!), j'ai profité d'une visite chez le pédiatre pour Mister M, pour aborder le sujet, les crises et surtout la propreté qui n'est toujours pas acquise.. Il m'a dit de venir seule avec Mr G a la place du double rendez-vous.. J'ai attendu ce rendez vous avec tellement d'impatience, j'avais besoin d'avoir une issue de secours, une solution, qu'on me dise que tout n'était pas foutu.....

Je me suis encore effondré lors du rendez vous, quand il m'a dit qu'il manquait de confiance en lui.. C'était tellement une chose que je voulais lui donner en base dans sa vie future..

 

Parce que pour une phrase négative il faut 10 mots positifs pour faire la balance

 

Sauf quand dans une journée tu vie l'enfer 98% du temps, forcement rien ne s'équilibre...

 

 

J'essaye d'équilibrer la balance, mais je sens qu'on a tellement de retard que je ne sais pas i on pourra remplir ce gouffre qui s'est creusé entre nous

 

Il y a 4 ans j'allaisTrès grande devenir maman, je m'attendais a tout ça

J’espère que dans quelques années ce brouillard ne sera qu'un lointain souvenir, et que notre quotidien sera plus joyeux

 

Je suis en train de chercher plein de documents sur l’éducation bienveillante et surtout des alternatives pour sortir de ce cercle infernal, alors si vous avez des pistes, des sites à me conseiller je suis preneuse de tout ça

 

maman

 Crédit Photo William Lecoq

J'ai beaucoup hésité a écrire ce billet et surtout à cliquer sur publier mais j'ai besoin d’extérioriser cette situation qui me bouffe..