Depuis que mr g est né début juillet 2012 nous nous sommes très peu séparés..

Au maximum 2 fois 3 jours pour l'EVJF et le mariage de ma best en 2013.

Je ne le laisse jamais, avant d'avoir mister m je l'emmenais tout le temps partout avec moi...

 

Oui mais voilà ces derniers temps je suis vraiment arrivée à bout de ma patience... je vous ai déjà parlé du terrible two de mr g, ça et la naissance de son frère , sans oublier dernièrement l'absence de son père pendant 15 jours... Avec tout ça son seul objectif de ces derniers temps c'est de me pousser à bout...

 

Il nous fallait un break, pour nous deux, pour mieux nous retrouver après je l’espère..

 

Mais est-ce qu'on à le droit en tant que parent de dire qu'il nous faut un break de son enfant???

 

Parceque je suis vraiment épuisée, déjà physiquement, mister m continuer de se réveiller 2 a 3 fois par nuit alors qu'il a fait ses nuits pendant 1 mois.. Il ne dort pas dans la journée (dormir c'est pour les faibles).. et psychologiquement les colères m'ont vraiment usées les nerfs, toujours se fâcher, négocier, à longueur de journée, 365 jours par ans 24h/24....

 

Alors hier soir mr g est parti 5 jours avec son papa chez ses arrières grands parents..

Il va retrouver ses cousines, sa tata, son tonton, sa mamie...

 

Et j'ai pleuré quand il est parti

 

Le savoir loin de moi ces quelques jours

 

Mais je sais que c'est nécessaire, même si les vacances se sont bien passées, je sais que si je ne fais pas ce break maintenant, seule possibilité de l'année, je n'arriverai pas à tenir l'année qui arrive..

 

je n'aime pas le savoir loin de moi, c'est tout le paradoxe, je culpabilise de le laisser même pour quelques heures , mais en même temps j'arrive un point ou je ne le supporte presque plus...

 

 

Il m'a dit que j'allais beaucoup lui manquer, avec son air de petit garçon et sa petite voix

 

 

 

C'est parfois si difficile d'être parents, c'est tellement d'amour et en même temps ça peut être si dur, si fatiguant...

On essaye de tout faire au mieux, d'être patient, de comprendre, mais ça ne marche pas toujours..

On essaye de les aider a grandir, découvrir, s'épanouir, s'éveiller, et si je sais que cette phase d'opposition est nécéssaire à son developpement je n'avais pas imaginer qu'elle durerait plus de 18 mois et qu'elle serait si éprouvante...

 

 

Et j'ai hâte de serrer à nouveau mon petit garçon dans mes bras

 

(peut-être reviendra-t-il propre?!!)

 

20150805_105630

 

Et vous, vous avez l'habitude de laisser vos petits bouts?